Sélectionner une page

Il existe des journées sans tabac, sans portable, sans Facebook, des journées du diabète, de l’hypertension… du tricot ! Mais étonnement pas de journée sans alcool alors que l’alcool est un problème majeur de santé publique dans le monde, en France et en particulier dans notre région.

En effet, La Réunion est la deuxième région la plus durement touchée par la problématique alcool avec des lois d’exception qui favorisent la vente d’alcool fort à très bas prix, une publicité massive en faveur de l’alcool, la non-application de la loi. Plus de 80 % des actes de violence surviennent sur fond d’alcoolisation.

Dans la dernière publication de l’ORS, il est estimé que la mortalité réelle liée à l’alcool est de 450 décès annuels ; soit plus de 10 % de la mortalité. Il s’agit d’une mortalité évitable.

Dans le PRS (nouveau Plan Régional de Santé de l’ARS-OI), nous constatons avec stupeur que l’alcool et les addictions ne sont plus une priorité de santé.

Nous aimerions remobiliser les autorités et la population autour de ce thème afin de sortir du fatalisme d’usage via l’application de mesures simples et cohérentes.

Cette journée a le soutien des principales organisations nationales d’Addictologie : FFA (Pr Amine Benyamina), FA (JP.Couteron), ANPAA (Pr Nicolas SIMON) et de nombreuses associations locales.