Sélectionner une page

⚠️  L’ARS Réunion vous informe de l’arrêt du dispositif de distribution des masques et des EPI :

« Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, l’Etat a organisé la distribution de masques et de certains équipements de protection individuelle (EPI) aux acteurs des secteurs sanitaire et médico-social.

 

Le 30 septembre est la date prévue du retour à la situation courante d’approvisionnement. L’objectif est de permettre une transition progressive vers un retour à un fonctionnement habituel, tout en maintenant une continuité de distribution aux établissements et en officine jusque fin septembre.

 

Les établissements, services, praticiens et laboratoires doivent anticiper le retour à des schémas d’approvisionnement courants à horizon début octobre. A partir du 30 septembre 2020, l’Etat met fin à sa doctrine de distribution généralisée de masques et d’EPI aux établissements, aux laboratoires de biologie médicale, aux professionnels de santé et aux officines. La fin du dispositif de distribution de ces équipements par Santé publique France est programmée en semaine 40 (du 28 septembre au 4 octobre).

 

En conséquence, il est fortement conseillé aux établissements et praticiens d’anticiper ce retour à la normale, en prenant les actions idoines (ex : passation de marchés, commande auprès de fournisseurs…).

 

Tous les professionnels de santé du secteur ambulatoire doivent donc s’organiser pour être en capacité de s’approvisionner de manière autonome à partir du 5 octobre. Dès aujourd’hui, il est donc fortement conseillé d’anticiper en commençant à passer des commandes auprès de vos fournisseurs habituels. Les cabinets médicaux, d’infirmiers, les centres de radiologie, les laboratoires, les titulaires d’officine, et tous les groupements de praticiens, veilleront à constituer un stock d’EPI permettant de protéger le personnel placé sous leur responsabilité.

 

Chaque professionnel de santé est invité à constituer un stock de sécurité de masques chirurgicaux et FFP2 et autres EPI nécessaires à la prise en charge de patients COVID 19 selon son degré d’intervention (gants, blouses, charlottes, tabliers, lunettes) correspondant à 3 semaines de consommation en temps de crise épidémique. »