Sélectionner une page

Le collège de la Masso-Kinésithérapie (CMK), a publié le 25 mars 2020, un communiqué portant sur la définition d’un acte prioritaire non repérable en exercice libéral.

« Définition : Un acte prioritaire et non reportable en Masso-Kinésithérapie est un acte qui, par son absence de réalisation, risque d’entraîner une hospitalisation ou une perte de chance irréversible pour le patient sur sa récupération fonctionnelle définitive et/ou sur l’entretien de ses capacités fonctionnelles qui pourrait avoir une incidence sur le pronostic vital ou l’espérance de vie, et cela même si des soins de rééducation étaient réalisés ultérieurement.

Un acte prioritaire et non reportable doit toujours être réalisé dans le respect de la sécurité du patient en considérant que le bénéfice obtenu par la réalisation de cet acte est supérieur aux risques encourus par le patient, dans le cadre de la réalisation du soin et pour accéder à ce soin. »

Il semble nécessaire de préciser que ce communiqué n’a pas été validé par le Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes.